Tel: 06 58 53 50 91 / +225 07 73 14 20

108 Rue de Montigny 95100 Argenteuil

©2019 par L'AMOUR DU PROCHAIN

L'ONG L'AMOUR DU PROCHAIN vous souhaite la bienvenue

L'AMOUR DU PROCHAIN est ONG  ouverte à tous, créée en 2017. Grâce nos services, nous offrons  aux populations d'Afrique  toutes les ressources essentielles. Consultez notre site pour en savoir plus.

 

COVI-19 Consignes

Nous Sommes Tous Concernés 
Respectons les Consignes de Sécurité Sanitaire

La demande de consultation

Les patients sont donc désormais invités, en cas de symptômes évocateurs du COVID-19 :
 En l’absence de signes de gravité : contacter leur médecin traitant. A défaut, les permanences de soin ou les solutions de télémédecine sont utilisables. Après contact médical, les solutions de téléconsultations doivent être favorisés, selon les situations.

En cas de signes de gravité (malaise, difficultés respiratoires) : appel du SAMU-centre 15 ou contacter votre medecin
Il convient toujours de ne pas orienter les patients vers les structures d’accueil des urgences afin d’éviter le contact avec d’autres patients.

Prise en charge à domicile et isolement

Les patients et atteints de COVID-19, en l’absence de critères d’hospitalisation, sont pris en charge à domicile et y sont isolés de manière stricte. Un arrêt de travail sur libre appréciation médicale leur est prescrit. Toutefois, en cas de forte suspicion de COVID-19, la durée préconisée est de 14 jours.
Le traitement est symptomatique, accompagné de conseils d’hygiène et de surveillance. Les AINS et corticoïdes sont proscrits.
Les modalités du suivi sont décidées sur appréciation médicale :
 Une auto-surveillance simple des symptômes, sans programmation ultérieure de consultation.
 Un suivi médical (téléconsultation à privilégier, à défaut physique) entre J6 et J8 pour surveillance.
 Un suivi renforcé à domicile par IDE pour sujets à risques ne pouvant assumer une auto-surveillance.
 Une HAD pour surveillance renforcée, chez les patients > 70 ans avec risques de complication ou complexité psychosociale).

La consultation

Pour les consultations physiques : les médecins généralistes sont invités à regrouper leurs consultations de patients suspects COVID-19 sur une même plage horaire.
Il convient de porter un masque lors de la consultation, et ne pas réaliser d’examen ORL.
Lors de l’examen, si le patient présente des signes de gravité 

Place des tests

Les patients présentant des signes de COVID-19 ne sont plus systématiquement classés et confirmés par test biologique (RT-PCR SARS-CoV-2).
Les situations suivantes doivent faire l’objet de tests systématiques :
 les personnes présentant des signes de gravité et des symptômes évocateurs du COVID-19
 les professionnels de santé présentant des symptômes évocateurs de COVID-19
 les personnes fragiles ou à risque présentant des symptômes évocateurs du COVID-19
 les trois premières personnes présentant des symptômes évocateurs du COVID-19 dans les structures collectives hébergeant des personnes fragiles, pour prendre des mesures immédiates afin d’éviter une transmission entre les résidents
 les personnes hospitalisées présentant des symptômes évocateurs de COVID-19
 les femmes enceintes symptomatiques, quel que soit le terme de la grossesse
 les donneurs d’organe, tissus ou cellules souches hématopoïétiques

Pour ces populations, il y a plusieurs possibilités de tests :
 Pour les patients à l’hôpital ou avec signes de gravité, ces tests seront réalisés dans les hôpitaux.
 Pour les autres patients répondeurs aux critères de dépistage, il est possible d’être testé dans les laboratoires en ville, sur prescription médicale. Les prélèvements seront réalisés à domicile. Les patients ne doivent en aucun cas se rendre directement dans les laboratoires de biologie, mais les appeler au préalable afin de savoir si le test y est disponible, et connaitre les modalités de prélèvement.

Les autres patients sont diagnostiqués s’ils présentent des signes cliniques compatibles avec COVID-19.

 

QUI SOMMES NOUS

Fondée en FRANCE le 01 novembre 2017, L’AMOUR DU PROCHAIN est une organisation internationale de protection et d’assistance aux personnes vivant dans des situations à risque en Afrique et  partout dans le monde

Convaincue que le développement économique d’un pays ne peut se faire sans une éducation de qualité dans un environnement propice  et la bonne santé  de sa population, notre ONG, Pour concrétiser cette volonté d’aide aux plus démunis en Afrique ,  a comme mission d’apporter non seulement du matériel aux hôpitaux en Afrique mais aussi un appui technique. Grâce à l'expertise reconnue des professionnels de la santé des pays car  ils représentent le maillon essentiel du système de santé et de l’éducation , notre ONG est ainsi en mesure de transmettre des connaissances qui contribueront à apporter une aide sur de long terme. 

Pour La France nous offrons un(e)

aide aux personnes en difficultés ( vêtements et nourritures).

Nous proposons un espace libre service pour Imprimer gratuitement et des démarches en ligne sur des Ordinateurs à leur disposition.

Accompagnement dans les démarches Administratives.

Domiciliation de courriers pour des personnes qui en ont besoin

 le petit déjeuné aux SDF et aux Personnes en difficultés en Période hivernal. 

Echanges culturels à travers des offres de Voyage en Afrique particulièrement en côte d'ivoire à 03 enfants chaque année dont les parents ne peuvent offrir des vacances.

 

L'HISTOIRE DE L'ONG

L'histoire

L’Amour du prochain, c’est SERGE et STÉPHANE, deux jeunes comme toi et moi, qui se sont donnés pour mission d’améliorer les conditions sanitaires des personnes en milieu défavorisé.
Tout a commencé à Paris au cours d’une formation de développeur pendant laquelle les deux jeunes gens se rencontrent et se décident à mettre leurs compétences dans les nouvelles technologies aux services de la santé suite à un constat.
En Côte d’Ivoire, leur pays d’origine, les médecins de proximité sont devenus une denrée rare. La dégradation des hôpitaux pousse les populations à se diriger vers les CHU très éloignés de leur domicile entraînant un problème du suivi de leur santé et des soins prescrits.
« La mise en place d’une base de données interconnectée entre les centres de proximité et collectant les informations, les traitements et les analyses médicales de chaque patient pourra changer la donne . » pense Serge.
Aussitôt dit, aussitôt fait.
Nous retrouvons nos amis sur place en Côte d’Ivoire pour faire un état des lieux de la situation qui s’avère alarmante. Certains Centres de soins n'ont pas de matériels. D'autres n'ont pas de lits ni de draps pour les malades hospitalisés. SERGE et STÉPHANE comprennent qu'avant même la mise en place du logiciel de base de données, ils devront investir dans les conditions sanitaires des centres de soins.
Et pour ce faire, l'ONG l'amour de la prochaine aura besoin de toi, de tes encouragements et surtout de tes dons chez ami.

 
 

Président de l'ONG 

KADIO KOUAME SERGE

Matériel Médicale

Services disponibles

 

lit d'hospitalisation